Tout savoir sur la comptabilite analytique

Contrairement à ce que pensent les profanes, la comptabilité est un domaine assez vaste, avec plusieurs ramifications. En effet, si toutes parlent de calculs, chacune de ces branches a un rôle spécifique à jouer dans la gestion de la comptabilité. Ainsi, la comptabilité analytique est non seulement un outil de gestion, mais aussi un outil de pilotage pour toutes les entreprises. Cet article vous propose d’en découvrir plus à propos de ce type de comptabilité.

Comment se définit la comptabilité analytique ?

Si la comptabilité générale vous permet d’avoir une idée globale sur l’état financier d’une entreprise, celle analytique explique cet état financier. En effet, elle ne se contente pas d’un résultat global. Au contraire, elle traite les données financières disponibles et donne enfin des résultats qui peuvent expliquer les aspects incohérents. Autrement dit, la comptabilité analytique entre dans les détails de chaque activité de l’entreprise. À partir de là, une société peut déjà déterminer ses coûts de production, de commercialisation, etc. En dehors de ce fait, vous pouvez constituer vos stocks, faire des budgets prévisionnels grâce à la comptabilité analytique. En somme, elle se définit comme un outil permettant de faire un contrôle budgétaire dans chaque entreprise. Bien que son utilisation dépende d’une entreprise à une autre, elle joue cependant le même rôle.

La comptabilité analytique est-elle obligatoire pour les entreprises ?

Bien que la comptabilité analytique ne soit pas déclarée obligatoire, elle n’en demeure pas moins importante. Ainsi, il est conseillé à toutes entreprises de pouvoir la faire. En effet, elle est la meilleure façon de pouvoir déterminer les coûts entrepris dans une société, et ceux à prévoir. Aussi, pour réussir à faire une évaluation des stocks convenablement, il vaut mieux passer par la comptabilité analytique. Cela permet de prendre en compte tous les aspects, notamment les coûts immobilisés. Tandis qu’avec une autre méthode, ces coûts ne pourront pas être prisent en compte. De plus, la comptabilité analytique est une branche de la comptabilité générale. En tant que telle, elle fait partie intégrante de cette dernière.

Comment faire un calcul des coûts avec la comptabilité analytique ?

En comptabilité analytique, il y a plusieurs procédures pour les calculs de coût.  Cependant, 5 d’entre elles, sont les méthodes principales de cette discipline. Ainsi, il a la méthode des coûts complets.  Grâce à cette méthode de calcul, il est possible de déterminer les charges dites directes, de celles dites indirectes. La 2e méthode est celle des coûts partiels. Cette dernière se base beaucoup plus sur les charges immobiles et les charges mobiles. Il faudrait faire la part de chaque coût et pouvoir calculer la rentabilité de l’entreprise.

Quant à la 3e méthode principale de calcul, elle ne prend en compte que les variables simples. En effet, la méthode du direct costing est généralement utilisée par des entreprises qui proposent divers services. Ainsi, les coûts sont calculés par service ou par produits. La méthode ABC est la méthode de calcul connue de pratiquement tous. Elle se base sur les activités d’une entreprise, plus que sur ce que cette dernière a eu comme gain. La dernière méthode principale est celle des coûts cibles. Cette dernière tient plus compte de la satisfaction des clients. Ainsi, elle sert à réduire autant que possible les coûts des produits d’une entreprise.

Calendrier des articles

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

Dans le même sujet :